Rendez-vous du Développement Durable N°8


08 octobre 2009
GRENELLE ENVIRONNEMENT, BIEN ISOLER
Titre : Grenelle de l’Environnement Faut-il isoler son logement par l’intérieur ou l’extérieur?
Intervenants :
La réunion animée par Thiery VANESON de l’Agence Locale de l’Energie du Grand Nancy et Ludovic ENTEMEYER du Grand Nancy
Témoignage d’habitants d’Houdemont, M Gilbert MAY

Résumé

Le Rendez du Développement durable a rassemblé plus d’une trentaine de personnes pour participer à la conférence de Thiery VANESON et de Ludovic ENTEMEYER concernant les conseils sur la réussite d’une isolation des murs de sa maison et les nouvelles dispositions de Grenelle en matière d’énergie.



Déroulé

  • Le débat a permis d’évoquer plusieurs questions :
Isoler sa maison combles et murs correspond à un gain potentiel de 30 % (comble) et de 25 % pour les murs extérieurs.
Les avantages d’une isolation par l’extérieur ont été mis en avant.
Quelles sont les performances actuelles et les coûts ? Quelles aides et quel retour sur investissement ?
  • La part des consommations d’énergie dans le bâtiment atteint 55% sur le Grand Nancy (40 au niveau national). Le Grenelle avance un gain de 38 % à réaliser d’ici 2020. cela représente un effort très important pour les particuliers. Les aides et incitations seront elles suffisantes ?
  • Le confort :
L’impression de confort et de mur froid en hiver amène à chauffer l’air ambiant de plusieurs degrés au-dessus de 20 °C, par exemple à 22°C ce qui provoque une surconsommation d’énergie. L’isolation par l’extérieur permet au mur de rester à la température intérieure et de permettre un confort d’hiver intéressant. De me^me en été le mur ne subit pas de surchauffe intérieure. Par exemple un mur exposé au soleil monte à 60° C à l’extérieur, par isolation intérieure il restera à 25°C à l’intérieure, ce qui évitera la mise en place de climatiseur.
 

Aides financières

  • TVA 5,5%
  • Crédit d’impôt (25% pour isolation avec main d’œuvre),
  • Prêt à taux zéro de l’état ou de la région Lorraine

Bonnes pratiques

Une épaisseur minimale de 120mm
Pour bénéficier des aides (PTZ ou crédit d’impôt) une épaisseur minimale de 120mm est requise aujourd’hui. Les arrêtes précisent en terme de performances énergétique
  • Erreur à éviter
Dans les anciennes maisons (avant 1950) les murs sont souvent humides. Une isolation par l’extérieur risque d’empêcher l’évaporation sur la partie basse du mur et de provoquer la remontée d’humidité vers les planchers, voire la charpente.
 
  • Isolants minces ?
Les qualités d’isolation des produits à base de feuille d’aluminium ne sont pas reconnues par les experts du CSTB.
 
  • Préférer des isolants naturels
Le laine de bois et laine de chanvre sont des matériaux naturels d’une bonne tenue dans le temps, dont le prix commence à être intéressant par rapport aux laines de verre et de roche.
Pour isoler les combles, la technique par insufflage d’ouate de cellulose (34 cm qui donneront 30 par tassement) est recommandée.
 
  • Le bardage plus cher plus efficace
La mise ne place d’un bardage extérieur au-dessus de l’isolant extérieur, avec une lame d’air est recommandé à condition que l’aspect extérieur du bardage soit compatible avec les règles d’urbanisme.
 

Pour aller plus loin

  • Des adresses pour se renseigner :
Agence Locale de l’energie du Grand Nancy 50 Rue Raymond Poincaré 54000 NANCY, Tel 03 83 37 25 87
  • Des références de sites Internet
www.ademe.fr
www.grand-nancy.org