Rendez-vous du Développement Durable N°21



Vendredi 8 avril 2011

COVOITURAGE et AUTOPARTAGE
Les nouvelles mobilités

Plusieurs intervenants pour cette conférence :
  • • Monsieur Marc GROSJEAN Président de la société COVIVO
  • • Monsieur Thomas PEIGNARD Président de la LORRAINE AUTO PARTAGE
ainsi que la participation de :
  • Claudine GUIDAT, 1 ère Adjointe au Maire de Nancy, Conseillère Déléguée au Grand Nancy
  • Laurent GARCIA Vice-président du Grand Nancy, Maire de Laxou

RESUME

Cette rencontre qui s’inscrivait dans le cadre de la Semaine du Développement Durable a rassemblé 35 personnes. C’est la première fois que ces rencontres traitaient du sujet des transports et de la mobilité.
Le thème des déplacements qu’ils soient à pied, en vélo, en voiture, en transport en commun, est un thème les plus difficiles, car les habitudes sont parfois impossibles à changer.
Passer de l’utilisation de sa voiture individuelle au transport en commun ou au vélo, soit-il électrique, exige une dose de volontarisme importante, une motivation.
Pour de nombreux habitants des villes, la voiture reste attractive, voire irremplaçable, tout en étant symbole de la société de consommation, de charges financières, d’embouteillages.
Le 21ème Rendez-Vous du Développement Durable proposait d’aborder les questions suivantes :
Quelles sont les solutions alternatives qui se développent aujourd’hui sur nos territoires ? le covoiturage dynamique et l’auto partage notamment, la voiture à la demande,...
Les nombreuses questions des participants ont permis d’animer le débat.
 


CONTENU DES L’EXPOSE


  • Covoiturage
C’est la mise en relation en temps réel entre passager et conducteur sur les portions de trajets communs. Les frais sont partagés environ 8 centimes du km.
Les nouvelles technologies comme la géolocalisation, la rapidité des communications, la sécurisation des paiements, l’évolution des puissances de calcul sur les systèmes d’information géographique permettent ces nouveaux services performants.
Une expérimentation est en cours entre TOUL et NANCY en partenariat avec les collectivités pour réduire de 5 % le trafic journalier, les smartphones sont mis à disposition gracieusement.
  • Autopartage
    • Des slogans « La voiture en commun, la voiture HORS du commun »
    • Des véhicules en libre service, sur espace public et parking
    • Accessibles à tous sur inscription, réservation par internet ou téléphone 24h sur 24
    • Tarification à l‘usage, un km roulé, un km payé
    • Un objectif de 1% ce qui présente par exemple 67 voitures à déployer, à partager à Metz pour 127 000 habitants.
    • Un projet à l’échelle du Sillon Lorrain ( 4 villes de Metz, Thionville, Nancy et Epinal )


Débats

  • A Paris l’impression de vide en août correspond en fait à 5% de voitures en moins
  • L’idée est de diminuer le nombre de voitures dans les agglomérations, et de proposer des offres complémentaires aux transports en commun.
  • Une manière pour les ménages de ne plus avoir de deuxième voiture, voire aucune pour les citadins du centre ville.
  • Des initiatives locales privées encouragées, avec un bouquet de services, comme la voiture à la demande, sur un large territoire ( Sillon Lorrain)
  • Les entreprises publiques, les collectivités pourraient participer en mettant à disposition leurs véhicules dans le parc.


POUR ALLER PLUS LOIN