2 Allée Gaston Lelièvre - 54180 HOUDEMONT

Horaires d'ouverture

Contact

gallery
**** La bibliothèque sera fermée du 23/12/17 au 05/01/18 inclus. **** Adhérez à l'ARPAH - Bulletin d'adhésion (clic ici) ****
 



 
Arrondissement de Nancy
Canton de Jarville
2 289 habitants
Superficie de 362 hectares
Altitude de la Mairie : 250 mètres

 
Plan de Ville
 
webmaster

Anciennes industries :



Des trois moulins, celui du haut, dans lequel on fabriquait de la farine, puis plus récemment de l'huile de colza était certainement le plus ancien. En effet «le 15 janvier 1391, le Prieur de Vandoeuvre ascense à différents particuliers, la moitié d'une place et siège du moulin, dit Moulin de l'écluse, sis au ban d'Houdemont pour y faire forge ou moulin» (collégiale Saint Georges et Primatiale). Il fut détruit en 1966 pour permettre le percement de la rue du Vieux Moulin.

En 1855, celui du milieu était une ouaterie, plus tard, en 1875, on le transforma en fabrique d'huile en y installant une machine à vapeur de 10 chevaux, afin de pouvoir obtenir une production régulière, car les eaux du Fonteno étaient moins abondantes en été.

Celui du bas a toujours fabriqué de la farine.

En 1867, ouverture d'une mine de fer, concédée par le décret impérial du 9 janvier à M. Leclerc, maître de forge à Trith Saint-Léger (Nord). Le minerai, peu riche en fer, était destiné aux deux hauts fourneaux que M. Leclerc avait fait installer à Jarville la malgrange, entre le canal de la Marne au Rhin et la RN 4. Des péniches transportaient la fonte produite par cette usine aux aciéries du Nord. L'acheminement du minerai de la mine à l'usine s'effectuait, au début de l'exploitation, par des voitures à chevaux, puis par chemin de fer à partir de 1872, après l'inauguration de la ligne Nancy Mirecourt Chalindrey.

En 1873, M. Leclerc céda l'usine de Jarville et la mine de Houdemont à la Société des Mines et Usines du Nord et de l'Est. C'est en 1881 que cessa l'exploitation de la concession de Houdemont, date à laquelle fut constituée la Société des Forges et aciéries du Nord et de l'Est. En 1930, dans notre commune, 17 mineurs travaillaient encore dans les mines environnantes.

En 1930, ouverture d'un dépôt de vieux métaux (Entreprise Salomon à l'emplacement de l'Est Républicain). Presses, cisailles, casse fonte, fours à fondre les métaux non ferreux (zinc, plomb, étain) équipaient cette petite industrie. Un embranchement sur la ligne Nancy-Mirecourt facilitait les transports.