Chantier Nature du 8 juin 2010


Mardi 8 juin 2010 - de 8h30 à midi


Au programme :

Au programme du deuxième Chantier Nature, mise en valeur de la soure et le départ du ruisseau du Fonteno. Dans un premier temps, il s'agit de nettoyer les abords et le lit du ruisseau se la source jusqu'à la rue du Fonteno.



Visite des Vergers

Avant de démarrer les travaux sur le Fonteno, le groupe de bénévoles effectue une visite des différents vergers communaux communal situés non loin de la source du Fonteno.
Lors de cette visite,
  • Verger Communal
    • Un constat, s'il y a des cerises, il y a très peu de pommes.
    • Quelques travaux :
      - épandage de mulch autour des arbres fruitiers
      - pulvérisation sur quelques arbres fruitiers
      - suppresssion de dormants et branches mortes
      - réparation du grillage
      - repérage par piquets des futures plantations
      - constitution du plan de verger.
  • Suggestions :
    • protéger les jeunes arbres avec un grillage
    • rééquilibrer la diversité en plantant des cerisiers, quetschiers et mirabelliers, il i y a suffisamment de pommiers.
  •  Sentier : dégazonnage du sentier dit de "l'homme mort".
  • Verger supérieur :
    Défriché récemment par les chantier d'insertion du Grand Sauvoy, le verger est maintenant accessible. Les bénévoles qui constituent le groupe découvrent un petit coulant d'eau vers le milieu de la parcelle qui pourra favoriser la plantations d'arbres.
  • Verger du réservoir, à réaliser :
    • suppressions des dormants
    • consolidation de la clôture.

Travaux sur le Fonteno

  • Coupe de divers végétaux, nettoyage du lit du ruisseau, retrait du lierre de certains arbres,
  • Suggestions :
    • établir un plan du site avec les végétaux naturels à préserver
    • ensuite, demander au Service technique de débroussailler.
    • ajouter des végétaux comme des iris jaunes et protéger les perces-neige existants.

Rencontre et échange avec Monsieur Thouvenin (piègeur)

  • Selon Monsieur Thouvenin, les traces d'animaux relevées sont celles de blaireaux. Cette espèce étant protégée, elle ne peut pas faire l'objet de régulation.
  • Par contre, les renards plus nombreux peuvent faire l'objet d'une régulation. Il faut en faire la deamnde à l'association des piégeurs dont Monsieur Thouvenin est président.