Bonnes pratiques

Les bonnes pratiques pour bien vivre ensemble

Une ville plus belle et agréable : c’est l’affaire de tous.

Permanences

Un conseiller numérique France Services est disponible sur rendez-vous au 06 73 65 30 37 lors des permanences pour vous assister dans vos démarches et vous guider vers une meilleure autonomie numérique, notamment pour :

  • Communiquer avec vos proches.
  • Rechercher un emploi ou une formation.
  • Soutenir votre enfant.
  • Effectuer vos démarches en ligne.
  • Maîtriser l’utilisation d’outils numériques.

Conseiller numérique

L’association Mutua+, mutuelle pour tous les Houdemontais, effectue des permanences en mairie sur rendez-vous au 07 86 11 22 29.

 

Mutua+

Voirie

Bien qu’appartenant au domaine public, l’entretien des trottoirs en limite de propriétés est à la charge des habitants, propriétaires occupants, locataires usufruitiers, et ce, en toute saison. C’est l’affaire de tous dans une démarche de zéro phytosanitaire pour la préservation de la biodiversité.

  • Désherber ;
  • Balayer les feuilles mortes et autres détritus ;
  • Élaguer des branches ou végétation empiétant sur la voie publique ;
  • Déneiger.

Avec la neige et le verglas, les trottoirs peuvent être dangereux. Afin d’éviter les mauvaises chutes, chaque occupant d’un logement, propriétaire ou locataire, doit déneiger devant son domicile sans obstruer les bouches d’égout pour permettre l’écoulement des eaux, sur toute la longueur de sa façade afin de laisser passer les piétons.

En cas d’accident, la responsabilité des riverains peut être engagée pour négligence.

N’hésitez pas à venir en aide à un voisin en difficulté (maman seule, personne âgée, en situation de handicap…). 

Domaine public 

Les riverains doivent obligatoirement élaguer les arbres, arbustes ou haies en bordure des voies publiques ou privées, de manière à ce qu’ils ne gênent pas le passage des piétons, ne cachent pas les feux de signalisation et les panneaux (y compris la visibilité en intersection de voirie). Les branches ne doivent pas toucher les conducteurs aériens EDF, France Télécom et l’éclairage public.

La responsabilité du propriétaire riverain peut être engagée si un accident survenait en raison de la violation des dispositions relatives aux plantations en bordure d’une voie publique.

Les haies doivent être taillées à l’aplomb du domaine public et ne doivent pas dépasser 1,80 m de hauteur.

 

 

Entre voisins 

Il est possible de faire pousser librement dans son jardin des arbres, des arbustes et des haies. Toutefois, si ces plantations se situent à proximité d’un voisin, il y a des distances à respecter.

La distance minimum à respecter par rapport au terrain voisin varie, selon la hauteur de votre plantation :

  • Lorsque la hauteur de la plantation est inférieure ou égale à 2 mètres, la distance minimum à respecter en limite de propriété voisine est de 0,5 mètre ;
  • Lorsque la hauteur de la plantation est supérieure à 2 mètres, la distance minimum à respecter en limite de propriété voisine est de 2 mètres.

 

Plus d’informations

Le stationnement sur les trottoirs est interdits par le code de la route qui stipule qu’un stationnement sur le trottoir d’un véhicule motorisé est considéré comme gênant la circulation publique. Il est recommandé de stationner les véhicules sur la chaussée dans le sens de circulation sans gêner celle-ci.

 

Les relations de bon voisinage sont essentielles dans la vie de tous les jours.

Afin d’éviter toute nuisance, en particulier sonore, les travaux extérieurs tels que le bricolage, jardinage, tonte de pelouse, outillages bruyants… sont autorisés :

  • Les jours ouvrables de 8h00 à 20h00.
  • Les samedis de 9h00 à 12h00 et 15h00 à 19h00.
  • Les dimanches et jours fériés de 10h00 à 12h00.

Dans tout Houdemont, tous les chiens doivent être tenus en laisse.

L’arrêté municipal du 25 mai 2010 impose que tous les chiens soient tenus en laisse dans la commune. En effet, la divagation des animaux pouvant créer un accident sur la voie publique, nous vous prions de garder vos chiens en laisse afin d’éviter tout problème.

Par ailleurs, les chiens de 1ère et de 2nd catégorie doivent être muselés, ainsi que les chiens susceptibles de présenter un danger.

 

 

Et concernant les déjections ?

Pour des raisons hygiéniques évidentes, les déjections canines sont interdites sur les voies publiques, les trottoirs, les espaces verts publics, les espaces des jeux publics pour enfants, parcs et jardins. Ainsi, il est obligatoire de ramasser les déjections que les animaux abandonnent sur la voie publique, y compris dans les caniveaux.

Toute transgression de ces règles est passible d’une contravention de 135 €.

Afin d’assurer des conditions de circulation optimales, la Métropole du Grand Nancy déploie chaque année un dispositif de viabilité hivernale 24h/24 sur l’ensemble de son réseau routier (hors voiries nationales).

Ce dispositif nécessite une importante mobilisation des moyens de la collectivité, en étroite collaboration avec les services techniques municipaux des communes du territoire.

 

Les voies de circulations dégagées en priorités sont :

  • Les axes principaux permettant aux véhicules de secours d’intervenir.
  • Les voies empruntées par les transports en commun.
  • Les rues des lotissements et les ruelles.

Afin de permettre aux véhicules de déneigement de pouvoir intervenir il est recommandé de bien se stationner sans quoi la rue ne sera pas déneigée.

Déchets

La collecte des déchets s’effectue deux fois par semaine dans la commune, avec la prise en charge des ordures ménagères chaque mardi (sortir la poubelle la veille au soir). Il est important de ne pas déposer les ordures ménagères avant 19h00 la veille du jour prévu pour la collecte. En cas de non ramassage, que ce soit en raison du dépassement de l’heure prévue ou de problèmes techniques, il est impératif de ne pas laisser les déchets sur le trottoir. Le non-respect de ces consignes entraînera des sanctions.

Certains déchets sont prohibés dans la poubelle, mais ils peuvent être pris en charge par des filières spécialisées et déposés dans des points d’apport volontaire. En agissant ainsi, vous participez à la préservation de l’environnement.

 

Plus d’informations

La collecte des écos-sacs a lieu chaque mercredi (sortir la poubelle la veille au soir).

Depuis le 1er novembre 2020, tous les emballages, sans exception, sont désormais triés et recyclés. Vous pouvez placer dans vos écos-sacs non seulement les bouteilles et les flacons en plastique, mais également d’autres types d’emballages tels que les pots de yaourt, les barquettes, le polystyrène, les films de protection, les tubes de dentifrice, les capsules de café, les pots de yaourt ou de crème, les emballages en carton…

 

Plus d’informations

Les emplacements de collecte dédiés au tri sélectif du verre et du papier :

  • Parking du cimetière (rue des Sources).
  • Parking des services techniques (rue de la Gare).
  • Rue des Egrez.

 

Plus d’informations

La déchetterie la plus proche de la commune se trouve à Vandoeuvre-lès-Nancy (rue de Crévic, 54500 VANDOEUVRE-LÈS-NANCY). L’accès aux déchetteries présentes sur la Métropole du Grand Nancy nécessite la présentation de la carte de déchetterie.

Horaires d’ouverture : 

  • Heure d’hiver (du lundi au dimanche de 9h00 à 11h45 et de 13h00 à 17h30)
  • Heure d’été (du lundi au dimanche de 9h00 à 11h45 et de 13h00 à 18h30)
  • Fermeture à 17h30 du 1er novembre au 1er mars
  • Fermeture exceptionnelle les 25 décembre et 1er janvier

 

Déchetteries

 

Carte de déchetterie :

  • La carte d’accès est gratuite pour les habitants de la Métropole du Grand Nancy.
  • Elle est obligatoire pour accéder aux 9 déchetteries de l’agglomération.
  • Créditée de 20 passages, elle se recharge automatiquement chaque 1er janvier.
  • Elle est envoyée uniquement par courrier sous 8 jours environ.

 

Carte de déchetterie

 

Depuis le 1er juin 2022, le ramassage des encombrants se fait sur rendez-vous.

Pour améliorer le tri et la valorisation des objets encombrants, la Métropole du Grand Nancy propose à ses habitants un service à domicile, disponible toute l’année, et jusqu’à deux fois par an et par foyer.

Cette prestation est facturée aux usagers par la métropole, entre 10 € et 30 € en fonction du volume collecté.

Les personnes les plus fragiles (demandeurs d’emploi, personnes relevant des minima sociaux, seniors relevant du minimum vieillesse et étudiants) peuvent bénéficier de la gratuité du service, sur présentation d’un justificatif à jour.

 

Encombrants

La Métropole du Grand Nancy propose plusieurs modèles de composteurs à tarifs préférentiels :

Où se le procurer ?

Métropole du Grand Nancy
Service Clientèle du Grand Nancy

7 rue Pierre Chalnot
54000 NANCY

Horaires d’ouverture :

  • Du lundi au jeudi de 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h00
  • Le vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00

 

Composteurs

La Métropole du Grand Nancy restitue gratuitement aux habitants du compost issu des déchets de jardins apportés en déchetterie.

Des distributions de compost sont programmées chaque année au printemps et en automne.

Prochaines dates :

  • Jeudi 21 mars 2024
  • Jeudi 17 octobre 2024

Horaires :

  • De 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00

 

Distributions de compost

Habitat

Limiter et ralentir les apports solaires :

L’énergie dégagée par le soleil, qui atteint notre logement, réchauffe toutes les surfaces soumises à son rayonnement. De ce fait, le toit, les fenêtres et les murs captent de la chaleur qu’ils laissent pénétrer dans le logement et qu’ils emmagasinent. Pour limiter cela, vous pouvez :

  • Créer de l’ombre sur les murs avec de la végétation, des pergolas, des stores…
  • Fermer les volets et/ou les stores extérieurs des fenêtres exposées aux rayons du soleil.

Limiter les apports internes de chaleur :

  • Éviter d’utiliser les appareils qui dégagent de la chaleur : bouilloires, fours, plaques de cuisson, ordinateurs, la box, les TV…
  • Limiter l’utilisation de ces appareils et les débrancher quand vous n’en avez plus besoin.

Évacuer la chaleur la nuit :

  • Ventilez, tant que la température est plus fraîche dehors, ouvrez les fenêtres.
  • Les VMC améliorent le renouvellement d’air nocturne et participent donc davantage au rafraîchissement.

Pour assurer une bonne qualité d’air, l’idéal est d’installer une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) qui extrait l’air par des bouches de ventilation et créé une dépression.

Régler les problèmes d’étanchéité :

  • Joints silicones ou mastic acrylique.
  • Enduits (plâtres, chaux, ciment…).
  • Scotchs d’étanchéité à l’air.
  • Boitiers électriques étanches.
  • Membranes d’étanchéité à l’air (écran sous toiture, pare-vapeur, frein vapeur…).
  • Joint de calfeutrage.
  • Boudins de porte ou balais de porte.

Pour aller plus loin, passer la main où vous pensez avoir localisé des fuites d’air. Si vous sentez un courant d’air, cela veut dire qu’un défaut d’étanchéité est présent.

Vous pouvez emprunter une caméra thermique pour pouvoir observer les fuites dans votre habitation (de préférence en période hivernale). N’hésitez pas à en emprunter une à l’ALEC Nancy Grand Territoires ou à un bureau d’études thermiques (BET).

Si vous voulez quantifier les déperditions de votre logement par les courants d’air, vous pouvez consulter un infiltromètre qui réalise des tests d’étanchéité à l’air. Cela permettra de quantifier et localiser tous les défauts présents et d’envisager des solutions avec un professionnel qualifié.

Un français peut consommer jusqu’à 50 m3 d’eau par an. Cette consommation élevée peut descendre à 25 m3 en rendant ses équipements plus efficaces mais surtout en utilisant l’eau de manière plus économe :

  • Régler la température de l’ballon ECS.
  • Limiter la contenance de stockage du ballon d’eau chaude au plus près de vos besoins.
  • Privilégier les douches plutôt que les bains.
  • Prendre des douches courtes de 5 minutes plutôt que 10 minutes.
  • Couper l’eau pour éviter tout écoulement inutile.
  • Installer une chasse d’eau double débit à petit volume 3 L ou 6 L au lieu de 12 L.
  • Installer des économiseurs d’eau sur les pommeaux de douche sur le même principe que pour les robinets.

Chaque appareil électrique a une puissance (W ou kW) qu’on ne peut modifier. Les économies d’énergie à réaliser se trouvent alors dans les temps d’utilisation des appareils. Chaque minute de non-fonctionnement entrainera une économie d’énergie surtout pour les plus puissants :

  • Arrêter l’appareil de cuisson quelques minutes avant la fin (four ou plaques).
  • Entretenir ses appareils en les nettoyant : cumulus, réfrigérateur, congélateur, ampoules…
  • Remplacer les appareils les plus anciens et/ou les plus énergivores.

L’ALEC vous prête gratuitement des appareils de mesures (wattmètres) vous permettant de cibler les appareils les plus énergivores et de mesurer les consommations des appareils laissés en veille.

L’éclairage représente environ 10 % de la consommation totale d’électricité spécifique dans une habitation, soit une cinquantaine d’euros par an. Cette part tend à diminuer grâce à des technologies plus performantes et durables.

  •  Privilégier et optimiser l’éclairage naturel, le soleil est une énergie inépuisable et gratuite.
  •  Dépoussiérer les ampoules pour améliorer la luminosité.
  •  Remplacer progressivement les ampoules défectueuses par des LED.
  •  Adapter la puissance de l’éclairage à l’usage.
  •  Placer les points lumineux là où vous en avez besoin.
  •  Ne pas multiplier les points lumineux.
  •  Éteindre les lumières non utiles.

Les problèmes d’humidité sont très fréquents dans les habitations, 13 % et seuls un quart des logements sont équipés d’une ventilation mécanique. Ces problèmes se situent généralement dans les pièces humides et froides, mais également au niveau des caves, surtout si elles sont enterrées.

Un air intérieur humide peut provoquer des problèmes visibles comme les moisissures qui touchent les logements, mais également d’autres pathologies moins visibles :

  • Sur la bâti (taches, fissures, écailles, fragilisation de la structure, salpêtre, champignons…).
  • Sur la santé (gênes respiratoires, maux de tête).

Cette humidité peut venir d’une :

  • Mauvaise gestion de la vapeur d’eau générée par les occupants.
  • Ventilation défaillante ou insuffisante, voire absente.
  • Dégradation de toiture, de mur liée à un non entretien.
  • Présence d’eau dans le sol où se situe la construction.

Les solutions et bons réflexes :

  • Ventiler le logement, un renouvellement d’air est indispensable pour évacuer le surplus d’humidité présent dans l’air et ainsi éviter que l’air stagne et se gorge en humidité. Idéalement, il faut que la ventilation soit transversale.
  • Dans la cave, ouvrir les ouvertures présentes, par exemple les soupiraux, les courettes
    anglaises, les portes…
  • Dans les autres pièces de la maison, ouvrir les fenêtres.
  • Déboucher également les grilles d’aération et les nettoyer régulièrement.

Une maison qui sent le propre n’est pas forcément une maison saine. Combustions de chauffage, produits d’entretien… L’air intérieur est en général plus pollué que l’air extérieur et peut être à l’origine de maladies et allergies respiratoires. Voici quelques gestes à adopter pour réduire les sources de pollution.

Aérez pour faire circuler l’air et évacuer l’humidité :

  • Ouvrez grand les fenêtres 5 à 10 minutes le matin et le soir.
  • Aérez pendant et après les activités émettrices de polluants (passage de l’aspirateur, utilisation de produits d’entretien, séance de bricolage…) ou de vapeur d’eau (douche, bain, lessive, cuisson…).
  • Ne bouchez jamais une grille d’aération et nettoyez-la régulièrement.
  • Revoyez vos VMC : elles peuvent parfois faire l’objet de subventions dans le cadre de travaux de rénovation énergétique…
  • Couvrez vos casseroles pendant la cuisson et actionnez la hotte.
  • Séchez le linge à l’extérieur, quand c’est possible.

Nettoyez et décorez en utilisant des produits sains :

  • Évitez les produits qui émettent des polluants.
  • Nettoyez vitres et sols à l’eau très chaude ou à la vapeur : c’est bien souvent suffisant.
  • Limitez l’utilisation des désodorisants d’intérieur, des bougies et encens.
  • Choisissez des produits d’entretien écolabelisés, de bricolage ou de décoration avec l’étiquette A+ (Emissions dans l’air intérieur). Celle-ci signale le niveau d’émission en composés organiques volatils.

Pour réaliser de réelles économies de chauffage, obtenir un confort optimal et limiter les émissions de gaz à effet de serre, la meilleure option reste la rénovation thermique. En premier lieu, il convient d’isoler son logement avant de changer de chauffage.

Quelle démarche ?

  • Se faire conseiller par l’espace conseil France Rénov’ et par l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat (ALEC) de Nancy.
  • Demander les aides financières accordées par la Métropole du Grand Nancy.
  • Demander Ma Prime Renov Sérénité.
  • Faire appel à des professionnels RGE pour mettre en œuvre la solution la plus adaptée et pour établir des devis (attention : toute demande d’aide se fait avant travaux).

Entretenir son intérieur de manière écologique est une démarche bénéfique à la fois pour l’habitat et pour l’environnement. Adopter des éco-gestes au quotidien contribue à préserver la planète tout en créant un environnement sain dans le foyer.

Produits nécessaires pour créer de nombreux produits pour le nettoyage de la maison :

  • Le vinaigre blanc est un produit polyvalent aux nombreuses utilisations (détartrant, nettoyant multi-surfaces, assouplissant textile, neutralisateur d’odeurs, répulsif naturel, dégraissant, désinfectant…).
  • Le bicarbonate de soude ou le bicarbonate de sodium est un produit polyvalent qui peut être utilisé à diverses fins (nettoyants multi-usages, neutralisateur d’odeurs, désodorisant pour le linge et la maison, répulsif naturel…).
  • Les huiles essentielles ont de nombreuses utilisations dans une maison en raison de leurs propriétés aromatiques, thérapeutiques et de nettoyage (assainir l’air, répulsif naturel…).
  • Les cristaux de soude sont utilisés à des fins diverses comme dégraissants et désodorisants, ils neutralisent (nettoyant, désodorisant, déboucheur de canalisation, détachant…).
  • Le savon noir est un produit polyvalent d’origine végétale qui a de nombreuses utilisations dans la vie quotidienne (nettoyant multi-usages…).

 

Recettes de produits ménagers

Nous accumulons beaucoup d’objets dont certains ne sont plus utilisés. Les remettre en circulation permet d’éviter la fabrication d’objets neufs, et donc l’utilisation de nouvelles ressources.

La solution consiste à trier puis à désencombrer, tout en évitant de jeter des objets qui pourraient encore être utiles.

Donner :

Faire don à des associations, des recycleries, des proches, des centres d’hébergement d’urgence, à travers des sites et des applications.

Revendre :

Vendre en brocante, lors de vide-greniers, en dépôt-vente, auprès de brocanteurs, via des sites spécialisés, ou encore dans de grandes enseignes.

Rapporter en magasin :

Les vendeurs sont tenus de reprendre les anciens appareils électriques et meubles lors de l’achat de produits neufs.

Réparer :

Réparez vos objets en utilisant des tutoriels en ligne, le service après-vente du fabricant, la garantie légale, des professionnels, ou en vous rendant auprès de l’association Ecovillage lors des Repair café (tous les 3ème mardis du mois de 17h00 à 19h00 au pôle associatif, 12 bis rue des Saules 54180 HOUDEMONT).

Travail, loisirs, stockage de données… les utilisations du numérique sont nombreux et variées. Il est donc nécessaire d’adopter des pratiques numériques plus sobres et responsables.

Allonger la durée de vie des équipements :

  • Se poser la question du changement : a-t-on besoin de changer d’appareil ?
  • Acheter du matériel reconditionné ou d’occasion.
  • Choisir des appareils économes et réparables.
  • Recycler son matériel.

Naviguer avec sobriété :

  • Saisir l’adresse web dans la barre d’adresse plutôt que d’utiliser un moteur de recherche.
  • Enregistrer dans les favoris ses sites préférés.
  • Vider le cache de son navigateur.
  • Opter pour un moteur de recherche éco-responsable.

Nettoyer sa boîte mail :

  • Envoyer un mail uniquement lorsque c’est nécessaire.
  • Réduire le nombre de destinataires et éviter « répondre à tous ».
  • Alléger les mails envoyés : privilégier les fichiers compressés, les liens hypertextes pour transmettre un document et supprimer les pièces jointes dans les mails de réponse.
  • Conserver uniquement les mails importants pour éviter de surcharger les data center.

Diminuer sa consommation :

  • Activer le « mode économie d’énergie » ou le « mode avion ».
  • Fermer ou supprimer les applications inutilisées.
  • Désactiver le wifi de la box internet lorsque celui-ci n’est pas utilisé et éteindre complètement la box avant d’aller dormir.
  • Ne laissez pas vos appareils charger toute la nuit, ni le chargeur branché sur la prise lorsque l’appareil n’est pas en charge.

Trier et stocker ses données :

  • Trier, classer et supprimer vos données régulièrement.
  • Privilégier le stockage de ses données en local plutôt qu’en ligne.

La ville de Houdemont utilise des cookies à des fins d’analyses statistiques des visites du site. Votre choix est conservé pour une durée de 365 jours. Vous pouvez changer d’avis à tout moment en vous rendant sur la page Politique de confidentialité. Le refus des cookies n’a aucune conséquence sur votre navigation.

Personnaliser Accepter

Aller au contenu principal Retour en haut de page